Les femmes face au VIH/Sida


    Lors d'un rapport sexuel non protégé, les femmes ont huit fois plus de risque que les hommes d'être contaminées par le virus du VIH/Sida (perméabilité de la muqueuse vaginale et du col de l'utérus, temps de rétention du sperme)
    45% des femmes ne découvrent leur contamination par le virus VIH/Sida qu'au moment d'une grossesse, parce que le dépistage leur est surtout proposé à ce moment-là
    Une femme enceinte contaminée par le VIH/Sida peut, à son tour, contaminer son enfant. Ce risque diminue avec un traitement médicamenteux
    Parce que le travail domestique de santé et de prévention incombe surtout aux femmes, leurs propres soins et traitements passent souvent au second plan






Les femmes face au VIH/Sida réalisation-soutiens contacter numéros d'appel
interassociatif
page préc.

haut de page

LIENS webmistress @ bbouillaut © 2017 bbouillaut

24/08/2017